Héméralopie et vision dans l’obscurité.

Les humains voient-ils plus loin que les chats ? Et sommes-nous tous héméralopes ? Découvrez tout ici !

les yeux

L’héméralopie est la conséquence d’une affection de la rétine empêchant de voir correctement lorsque la luminosité est faible. Environ 1 personne sur 3 000 est héméralope et l’héméralopie touche toujours les deux yeux à la fois. Une des causes possibles de cette pathologie est une carence à long terme en vitamine A, mais il existe également de nombreuses autres causes, telles qu’une affection héréditaire de la rétine.

Passer de la lumière du jour à l’obscurité peut parfois demander aux personnes atteintes d’héméralopie plus d’une heure avant qu’elles puissent « revoir ».

Héméralope, à cause de quoi ?

Les cônes de la rétine sont les cellules qui nous permettent de voir à la lumière du jour. Ces cônes comportent trois sortes de pigments, tandis que les bâtonnets de nos yeux ne disposent que de nuances de noir et de blanc. Le pigment des bâtonnets est constitué d’une structure protéique et d’une substance apparentée au carotène et à la vitamine A. Lorsque la lumière arrive sur ce pigment, il est divisé en différentes parties et doit ensuite être reconstitué. C’est pour cela que la vitamine A puisée dans le sang est nécessaire. Lorsqu’il n’y a pas ou pas assez de vitamine A, la fabrication de nouveaux pigments est perturbée.

Héméralope

Acuité visuelle réduite

Normalement, la nuit, les bâtonnets reçoivent des signaux lumineux qu’ils convertissent en stimuli électriques pour le cerveau et la rhodopsine nous permet de voir dans la pénombre et l’obscurité. Un manque de rhodopsine dans l’œil provoque une réduction de l’acuité visuelle quand il fait sombre. On parle alors d’héméralopie.

Acuité visuelle réduite

Normalement, la nuit, les bâtonnets reçoivent des signaux lumineux qu’ils convertissent en stimuli électriques pour le cerveau et la rhodopsine nous permet de voir dans la pénombre et l’obscurité. Un manque de rhodopsine dans l’œil provoque une réduction de l’acuité visuelle quand il fait sombre. On parle alors d’héméralopie.

Héméralopie

Voir dans le noir

Le fait de mieux voir dans le noir, comme c’est le cas pour bon nombre d’animaux, est un peu le contraire de l’héméralopie. C’est ainsi, par exemple, qu’un chat voit pas moins de 8 fois mieux dans le noir que les êtres humains 

Comment cela se fait-il ? Eh bien, un chat possède aux deux extrémités de ses yeux 10 degrés de champ de vision supplémentaire, ce qui leur permet de détecter plus rapidement les mouvements autour d’eux. Chez les chats, ce sont les bâtonnets de leur rétine qui y veillent, mais cela comporte également des inconvénients. Les chats possèdent en effet moins de cônes dans la rétine que les êtres humains ; ils distinguent de ce fait moins de couleurs.

Saviez-vous que l’être humain peut voir clairement jusqu’à 30 à 36 mètres et que les chats doivent voir un objet à 6 mètres pour en avoir une image précise ?

Que préférez-vous : voir dans le noir, mais avec moins de couleurs ou justement l’inverse, comme c’est le cas maintenant ?