Comment faire du sport avec un appareil auditif ?

Entendre

Vous vous demandez parfois si pratiquer une activité sportive avec un appareil auditif est une bonne idée ? Malgré tous les obstacles pratiques que rencontrent les porteurs de prothèses auditives, il serait dommage de vous priver de sport à cause de vos troubles de l’audition. Grâce aux conseils concrets contenus dans cet article, vous n’aurez plus d’excuse pour ne pas enfiler vos baskets !

Porter mon appareil auditif pendant le sport… est-ce raisonnable ?

Si la pratique d’une activité sportive est bonne pour la santé, elle n’est pas toujours évidente pour les personnes atteintes de pertes auditives. Que se passe-t-il si vous perdez votre appareil sur mesure lors d’une balade à vélo ? S’il prend l’eau, la sueur ou la poussière pendant votre jogging ? Si vous l’abîmez au cours d’un duel intensif lors d’un match de foot décisif ?

Autant de raisons de vouloir laisser votre appareil à la maison. Mais cette décision n’est pas sans conséquence. Imaginons que vous manquiez des messages importants sur le terrain, ceux de vos coéquipiers par exemple, ou que vous n’entendiez pas le coup de sifflet de l’arbitre. Dans la circulation aussi, vous pourriez passer à côté de signaux importants et vous mettre ainsi dans des situations dangereuses.

Mieux vaut donc ne pas faire l’impasse sur votre appareil auditif pendant le sport. Saviez‑vous qu’il existe différents types de prothèses auditives, spécialement conçues pour le sport ? Un audiologiste pourra vous aider à faire le bon choix pour un confort optimal. Une fois que vous aurez choisi l’appareil adéquat, il ne vous restera plus qu’à bien l’entretenir.

3 conseils pour protéger votre appareil auditif pendant le sport

1. Pour protéger votre appareil auditif contre l’humidité et la poussière pendant le sport, il existe des housses de protection spéciales disponibles en plusieurs tailles et couleurs.
2. La plupart d’entre elles sont par ailleurs équipées d’une cordelette qui peut facilement être fixée à vos vêtements, pour vous éviter d’abîmer ou de perdre votre appareil auditif.
3. Afin de prolonger la longévité de votre appareil, vous pouvez le placer dans une boîte de séchage spéciale après le sport, avec des tablettes qui élimineront l’humidité éventuelle.

Parlez-en à un audiologiste

Choisir le bon type d’appareil (dans ou derrière l’oreille) n’est pas évident. Car le choix du type d’appareil ne dépend pas uniquement de votre trouble auditif, il se fait aussi en fonction du type de sport ou d’activité que vous voulez exercer. Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Laissez-vous guider par un spécialiste : un audiologiste qualifié pourra vous aider à prendre les bonnes décisions.