Le Belge et ses oreilles : 1 sur 10 est malentendant

Entendre

Un nombre croissant de personnes souffrent de pertes ou de problèmes auditifs dus à des lésions auditives. Un phénomène mondial qui ne devrait cesser de croître selon l’Organisation mondiale de la Santé. En Belgique aussi, pas moins de 12 %(*) de la population souffre de problèmes auditifs. Comme le montrent quelques chiffres et faits inquiétants, il est essentiel de faire contrôler son audition suffisamment tôt pour éviter le pire.

Les lésions auditives causent de plus en plus de problèmes d’audition
Il ressort d’une vaste étude de l’OMS qu’au moins 466 millions de personnes souffrent de troubles auditifs. Un chiffre qui devrait atteindre 900 millions en 2050, et n’est pas uniquement lié au vieillissement de la population. Nous sommes de plus en plus souvent exposés à des sons nuisibles, qui provoquent une réduction de la qualité générale de notre audition et, dans le pire des cas, des traumatismes auditifs.

Un Belge sur dix souffre de pertes auditives
La situation est identique en Belgique. Il ressort de l’enquête que plus de 12 % des 4 000 Belges interrogés souffrent de troubles auditifs. Plus surprenant encore, parmi ces personnes, 1 sur 3 seulement porte un appareil auditif pour compenser ce handicap. Qu’est-ce qui empêche les 66 % restants de porter un appareil auditif ? La plupart de ces personnes ne sont tout simplement pas conscientes du problème, car les troubles auditifs s’installent progressivement et passent inaperçus. Quant à celles qui sont bel et bien conscientes du problème, elles minimisent la situation ou repoussent le moment de prendre une décision, car elles ont une mauvaise image des appareils auditifs.

Voilà pourquoi il est essentiel de procéder le plus tôt possible à un test de l’ouïe et d’avoir à disposition les informations adéquates pour limiter les dommages auditifs. Un examen approfondi de l’ouïe auprès d’un audiologiste qualifié ou d’un médecin ORL peut contribuer à prévenir d’autres dommages auditifs. Il ressort en effet de l’étude que 75 % des personnes ont effectivement pris des mesures sur les conseils d’un médecin ORL.

En quoi les appareils auditifs peuvent-ils aider ?
Les personnes interrogées sont unanimes : le port d’un appareil auditif a amélioré leur qualité de vie. Une raison suffisante pour briser le tabou qui règne autour de cet appareil, qui améliore la qualité de sommeil et réduit le risque de dépression. Il augmente également la satisfaction professionnelle, et facilite nettement les conversations avec les collègues, même dans un environnement bruyant.

Quand dois-je porter un appareil auditif ?
Certains veulent retarder au maximum le moment de porter un appareil auditif pour entraîner leur audition, mais c’est un mauvais réflexe. Si le nerf auditif n’est pas stimulé pendant une longue période, votre cerveau « oublie » de consacrer de l’attention à l’ouïe. Une partie de ce potentiel est définitivement perdue, même si vous commencez à porter un appareil auditif.

Avez-vous déjà pensé à passer un test auditif ?
L’identification du problème en temps utile par un audiologiste qualifié peut contribuer à prévenir d’autres dommages auditifs. Envie de connaître la qualité de votre audition ? N’attendez plus, et faites examiner vos oreilles. Prenez rendez-vous avec l’un de nos audiologistes. Vivre dans le doute n’aide pas. Mais faire le test, oui !

(*) EuroTrak 2017 - beMedTech