Comment prévenir les dommages auditifs ? Quelques conseils malins pour protéger vos oreilles

Entendre

Aïe, mes oreilles ! De plus en plus de personnes souffrent de pertes de l’audition à la suite de dommages auditifs. Mieux vaut toujours prévenir que guérir, c’est pourquoi il est important de prendre des mesures à temps pour protéger vos précieuses oreilles. Voici d’ores et déjà quelques conseils surprenants !

Utilisez un spray nasal avant de prendre l’avion

Vous souffrez parfois de douleurs aux oreilles en avion avant l’atterrissage ? Lorsque l’appareil descend, la pression atmosphérique augmente dans la cabine, ce qui entraîne une pression supplémentaire sur l’oreille moyenne ou dans les sinus. C’est gênant, mais il existe des remèdes miracles : il suffit d’utiliser un spray nasal ou de prendre un anti-inflammatoire quinze minutes avant le vol. Vous n’avez pas de médicaments sous la main ? Mastiquer un chewing-gum, bâiller ou déglutir à plusieurs reprises peut atténuer l’inconfort.

Arrêtez de fumer

Fumer entraîne une moins bonne circulation du sang dans les vaisseaux sanguins et un risque de subir des dommages auditifs permanents. Cela signifie dans la plupart des cas une réduction de la qualité de l’audition, et dans le pire des cas, une perte auditive.
En règle générale : les personnes qui fument un paquet par jour pendant dix ans risquent, à terme, d’entendre cinq à dix décibels de moins. Encore une bonne raison d’arrêter de fumer !

Soyez attentif à vos habitudes alimentaires

Ce conseil d’apparence banale ne l’est pas du tout. Ce que vous mangez et buvez influence indirectement votre ouïe. Antioxydants, acides gras polyinsaturés, magnésium, vitamine B3, vitamine B12 et acide folique contribuent au bon fonctionnement de vos oreilles. La vitamine B3 est particulièrement importante pour le fonctionnement des nerfs crâniens. On la trouve principalement dans la dinde et le poulet, mais aussi dans les cacahuètes, le thon et les graines de tournesol.

Contrôlez votre respiration pendant le sport

Certains sports intensifs exercent une pression importante sur l’oreille interne. Cette pression est mauvaise pour les tympans et peut parfois provoquer des dommages auditifs permanents. Pour les éviter, ce n’est pas tant sur le sport en lui-même, mais sur la respiration qu’il faut se concentrer. Faire du sport de manière trop intensive sans y être habitué entraîne un risque accru. Améliorer progressivement votre condition et permettre au corps de s’habituer aux changements à travers la respiration, voilà le secret !

Privilégiez le casque plutôt que les écouteurs

Si vous écoutez souvent de la musique avec un support sonore, mieux vaut opter pour un casque. Il vous isolera mieux des bruits environnants, ce qui vous poussera automatiquement à réduire le volume de votre appareil. Les petits écouteurs se logent plus près des tympans, ce qui les oblige à traiter 7 à 10 décibels de plus par rapport à un casque. Après une heure d’écoute, n’oubliez pas d’offrir à vos oreilles un repos bien mérité.

Envie de connaître l’état de votre audition ?

N’attendez plus, faites examiner vos oreilles. Prenez rendez-vous avec un de nos audiologistes pour obtenir des conseils en matière de bouchons d'oreilles sur mesure. Vivre dans le doute n’aide pas. Mais faire le test, oui !